Menu
Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Observation, tests et traitement lors d’une consultation, expliqués par votre ostéopathe à Nice :

Observation, tests et traitement lors d’une consultation, expliqués par votre ostéopathe à Nice :

Le 14 juin 2019
Observation, tests et traitement lors d’une consultation, expliqués par votre ostéopathe à Nice  :

Faisant suite à l’anamnèse plus communément appelée interrogatoire, première étape de la consultation, je vous explique dans cet article la seconde phase de la consultation en ostéopathie.
Cette seconde partie se divise en 3 temps qui seront détaillés ci après afin de permettre aux patients de mieux comprendre le cheminement de la consultation ainsi que l’utilité de chacune de ces parties.

1. L’observation, étape incontournable pour une prise en charge efficace du patient :

Cette 1ère  étape se déroule en sous vêtement afin de permettre au praticien d’observer son patient dans les meilleures conditions possibles.
L’observation du patient commence lors de l’arrivée de ce dernier au cabinet, dans la salle d’attente.
L’ostéopathe doit alors être attentif à sa posture, sa démarche.
Elle se poursuit ensuite lors de l’anamnèse puis lors du déshabillage du patient (est ce que le patient a des difficultés à enlever son pull, sa chaussure gauche, à se baisser pour défaire son lacet ? …).
Lors de l’observation proprement dite qui intervient alors, je vais examiner mon patient, en particulier prêter attention à sa posture (dynamisme de la colonne, courbures rachidiennes harmonieuses, inclinaison de la tête d’un coté, rotations des ceintures, présence d’une scoliose…) de face, de profil et de dos ; afin de déterminer les zones qui me semblent importantes à investiguer et potentiellement traiter en priorité. On parle alors d’observation statique car c’est le praticien qui tourne pour observer son patient qui lui doit rester statique.
L’observation dynamique va, elle, au contraire me permettre d’évaluer visuellement les mouvements du corps effectué par le patient à la marche ou à la respiration par exemple, afin d’orienter mes tests vers une possible zone de restriction retrouvée lors de ce mouvement.
Exemple : Quand le patient marche il a la tête inclinée à gauche, la jambe droite fléchie ou quand le patient respire il a la cage thoracique qui s’expanse plus à gauche que à droite.

 

2. L’origine de la douleur du patient, la phase de tests :

Avant de débuter mes tests ostéopathiques, je dois être amené à effectuer des tests de diagnostics différentiels si je suspecte une pathologie ou un trouble organique qui n’est pas de mon ressort.
Si les tests effectués se révèlent être négatifs, je peux poursuivre ma séance en effectuant les tests ostéopathiques spécifiques.
Si au contraire, les tests médicaux sont positifs, je me dois de réorienter le patient vers son médecin traitant ou vers les urgences si j’en ressens l’utilité.

Les tests ostéopathiques réalisés seront effectués en position debout, assise, allongé sur le dos (décubitus) puis sur le ventre (procubitus).
Ils concernent l’ensemble des systèmes du corps humain et permettent de déceler le tissu qui est en souffrance (articulation, muscle, viscère, ligaments...)
L’ostéopathie étant une médecine holistique, il se peut que je soit amené à tester une cheville ou l’abdomen de mon patient pour un motif de consultation tel qu’un lumbago.
Ensuite, associés aux résultats de l’observation, ces tests me permettront de localiser les zones du corps en manque de mobilité et ainsi pouvoir orienter mon traitement de manière plus précise.

3. Le traitement réalisé par votre ostéopathe à Nice :

Avant le traitement, l’ostéopathe doit toujours exposer à son patient les corrections qu’il souhaite mettre en place, son axe de traitement.
L’ostéopathie étant une thérapie manuelle holistique, c’est à dire effectuant une prise de son patient dans son ensemble, il est très probable et fréquent que l’ostéopathe travaille à distance de la douleur et du motif de consultation, car le corps est une entité.
Les manipulations et les techniques que je vais alors réaliser sont adaptées au patients (âge, sexe, morphologie, demandes du patient, antécédents…) mais elles restent, dans tout les cas indolores et confortables.
Elles permettront de rétablir la mobilité des tissus atteints, soulager la douleur et ainsi entrainer un effet de retour à l’équilibre du corps du patient.

A la suite du traitement, il est nécessaire que je teste à nouveau les zones corrigées pour avoir un comparatif avant/après traitement.
Pour cela, il est fréquent de faire à nouveau respirer, marcher son patient ou lui demander d’effectuer des mouvements qu’il ne parvenait pas à réaliser en début de séance à cause de la douleur ou d’un blocage.

Il est également indispensable à ce moment-là que l’ostéopathe demande le ressenti et les sensations qu’a son patient (sensation de fatigue, de relâchement général, de fourmillements dans les bras…).
Une fois les vérifications terminées, le patient est invité à se rhabiller.

Je vais enfin conclure ma séance par un résumé de ce que je viens de réaliser et de ce que j’ai observé durant la séance afin que le patient comprenne l’origine de son blocage ou de sa douleur.https://www.osteopathe-kahn.fr/

Pour toutes questions sur le déroulement d’une consultation en ostéopathie ou sur un autre domaine concernant ma profession, n’hésitez pas à me contacter au 04 81 68 45 46 ou à l’adresse : eliekahn.osteo@hotmail.com. Je me ferai un plaisir de répondre à vos attentes.

Tarifs

Les tarifs appliqués par Elie KAHN sont de

  • 50€

  • 40€
    - 12 ans

  • 60€
    à domicile

Elie KAHN accepte

  • espèces

  • chèque

Horaires

Du lundi au jeudi
De 8h30 à 21h00

Le vendredi
De 8h30 à 15h00

Prendre un RDV